Photos du récit 2

Retour

La maison forte de Déaux à Saint Prix (07)


Saint Prix (07)











Déaux c'est à gauche puis tout en haut.
Vue d'ensemble de la maison forte de Déaux


La façade Est


Le machicoulis au dessus de la porte d'entrée
Le linteau de la porte d'entrée daté 1634
Le vénérable heurtoire de la porte d'entrée

Façade Ouest, Robert Déaux, M et Mme Bellere habitants la ferme de Déaux en 1991.



On peut remarquer une bouche à mousquets de forme triangulaire en haut et à gauche du mur (il y en a en haut de tous les autres murs, notamment sur le mur nord)
Façade Ouest de la ferme de Déaux, photo prise vers 1960. (Document Gilbert Lafay-Déaux)
La grande fenêtre à meneaux en 1991
Vue intérieure
La façade Sud et le pigeonnier
Vestiges de l'arc diaphragme de la cheminée dans la salle commune.
L'une des deux caves voutées plein ceintre.


L'épée trouvée à Déaux











Retour À Saint-Prix (Fin Septembre 2016)

Je n'étais pas retourné à Déaux depuis de nombreuses années.
D'importants travaux ont été effectués par l'actuel propriétaire, Monsieur GUIZOUT.
- La porte d'entrée est maintenant surmontée d'une toiture. L'antique huisserie en châtaignier, avec son vénérable heurtoir, a disparu. Elle a été remplacée par une porte en bois exotique de chez LeRoymerlin ou Castorama.
- Des ouvertures ont été percées un peu partout dans les façades avec linteaux et appuis en béton.
- La belle fenêtre à meneaux a disparu.
- Le four à pain, dans le cour, a disparu.
- Le bacha, dans la cour, a été rempli de terre et la source ne coule plus.
- Une terrasse couverte a été crée à l'avant de la maison avec de nouvelles portes fenêtres d'accès à la maison.
- A l'intérieur de la maison la grande cheminée dans la salle commune a totalement disparu. Tout comme l'évier en pierre de la souillarde qui a terminé sa vie à la décharge.

Certes le désir d'améliorer le confort intérieur était légitime. Mais on peut regretter ces modifications peu respectueuses qui dénaturent complètement le caractère "maison forte" de Déaux. C'est définitif, peu réversible. Dommage.

Je me suis contenté de faire quelques photos de la grange, avec sa belle charpente de châtaignier, en forme de bateau renversé, et qui est  toujours "dans son jus".


L'étable et la grange à foin au dessus (09/2016). On aperçoit le toit rajouté en dessus de l'escalier qui mène à la porte d'entrée.


La grange à foin (09/2016).


La grange à foin (09/2016). Le bout du bout.

La grange à foin (09/2016). Remarquez la poutre sablière incluse dans la maçonnerie et qui supporte tous le poteaux verticaux.


La porte de la grange à foin (01/2017).                                                                                                             Retour